3) Couteaux traditionnels Japonais

Dernière mise à jour : 23 mars 2021


Eric Chevallier spécialiste de la coutellerie Traditionnelle Japonaise , nous en parle en connaissance de cause puisqu'il à fait son apprentissage de Forge chez Yasuhiro Hirakawa San , 22 ème génération de Forgeron a Sakai et 5 ème génération de ciseliers couteliers, reconnu comme un des plus grand et exigeant Forgeron du Japon





Composition des lames


Aujourd’hui il existe une multitudes d'aciers pour la fabrication des couteaux, aussi bien oxydables (traditionnels) qu'inoxydable.


Afin de bien comprendre ce qu'est un acier, il convient tout d'abord de définir ce qu'il est : l'Acier est un alliage métallique constitué de fer (métal tendre), de carbone entre 0,02 et 2% (qui a la propriété de rendre plus dur, trançhant mais aussi plus cassant ) et parfois d'autres matériaux (Chrome, Manganèse, Nickel, Molybdene,...avec d'autres propriétés inoxydables, dureté, flexibilité ...)


 

Le couteau traditionnel de Sakai lui est resté traditionnel avec une simplicité et une pureté dans ses aciers qui font la renommée de son tranchant.


_ La partie avec du carbone donnera la dureté at ainsi le tranchant du couteau.


- La partie pauvre en carbone permet d’encaisser les chocs lors de la trempe et à l’utilisation de faciliter l’affutage.


La présence de fer pour encaisser les chocs lors de la trempe permet d’effectuer une trempe dur, c’est à dire une trempe à l’eau qui donnera une plus grande dureté au tranchant.

 

A Sakai, les forgerons utilisent

principalement l’acier blanc, white steel dit shirogami et l’acier bleu, blue steel dit aogami.

Le shirogami signifie blanc papier en référence à l’emballage blanc utilisé par les fournisseurs d’aciers pour reconnaitre le type de materiel livré.

De meme que Aogami signifie bleu papier

Le shirogami est un acier dit pur, sans alliage, les lames sont ainsi composées 0,8 à 1,3% de carbone selon la catégorie 3, 2 ou 1 de l’acier. Le numéro 3 étant le plus pauvre en carbone avec 0,8 et la catégorie 1 avec 1,3%.

La patine sera rouge, comme de la rouille, et pénétrera en profondeur si le couteau n’est pas essuyé et sécher après utilisation.

L’aogami est un acier avec alliage, on y rajoute du Chrome et du Tungstène afin de le rendre moins oxydable. Cependant meme si cela permet de ne pas avoir d’oxyde profon sur la lame, cette dernière se patinera d’un voile jaune beaucoup plus rapidement qu’avec un acier shirogami.

Les lames en damas ou en japonais suminagashi sont souvent en acier aogami.

Pour reconnaitre le type d’acier utilisé sur un couteau il suffit de regarder au dos de celui ci.

Si rien n’y est écrit c’est qu’il s’agit d’un acier shirogami 3 ou 2. Le 3 étant de moins en moins utilisé, si la lame est forgé par un grand maitre on peut presque assurer qu’il s’agit donc d’un acier shirogami 2 avec 1% de carbone. On peut aussi lire白鋼 shiroko qui signifie blanc et acier.

Voici les autres indications pour l’acier:

Kanji gravés

Lecture japonaise

Traduction

白一 ou白一鋼

shiro ichi ou shiro ichi hagane

blanc 1 ou blanc 1 acier

(Acier shirogami 1)

青鋼 ou青ニ鋼

ao hagane ou ao ni hagane

bleu acier ou bleu 2 acier

(Acier bleu 2)

青一 ou 青一鋼

ao ichi ou ao ichi hagane

bleu 1 ou bleu 1 acier

(Acier bleu 1)

On peut retrouver d’autres gravures au dos de la lame, qui ne sont pas des indications sur l’acier (hormis 銀三 pour ginsan mais qui n’est pas traditionnel car comprenant des alliages inoxydables), ces autres indications sont souvent juste une marque signifiant acier supérieur, ou lame de qualité, mais cela n’apporte aucune information utile.

Sur l’endroit de la lame, les gravures sont composés de la marque du revendeur.

Les artisans qui revendent leurs couteaux sous leurs noms ne le font qu’au musée des artis traditionnels de Sakai ou lors d’évènement éphèmères et salons. Ils sont reconnaissables car précédés du kanji Sakai. Il est souvent difficile de lire ces kanjis pour un novice en langue japonaise car gravés à la main et stylisés. Certaines gravures peuvent meme etre indéchiffrable par les japonais eux meme.

Il existe 2 exceptions d’artisan qui vendent sous leurs propres marques leurs lames avec Hirakawa et sa marque Sasuke gravé 佐助 et Yamamoto et sa marque Hide gravé 英.


Merci Eric pour ces explications


#desakai #desakaiknives #dentokogeishi #sakaihamono #sakaimasterpiece #ericchevallier #sakaihamonomuseum

72 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout