1) Sakai berceau historique de la coutellerie Traditionnelle Japonaise

Dernière mise à jour : 23 mars 2020

Eric Chevallier , Coordinateur du marché étranger au Bureau de promotion industriel de Sakai nous raconte "Pour expliquer comment cet artisanat s'est developpé, rendons nous à Sakai, capitale de la coutellerie japonaise, on dit aussi en japonais que tout vient de cette ville et nous allons voir pourquoi...

L'histoire se passe entre 250 et 538 ap j-C dans ce qu'on appelle la période "Kofun".

Le Japon, qui n'est encore qu'un vaste archipel non-uni voit apparaitre le Royaume du Yamato (La famille impériale actuelle est descendante de la lignée Yamato), premier territoire s'étalant de l'Ouest de l'ile principale Honshu jusqu'au Sud et l'ile de Kyushu.

La religion Shinto est la religion dominante et les empereurs sont considérés comme descendant de la déese du soleil Amaterasu.

A cette période, la religion Shinto étant au plus fort de son influence, les chefs de clans et de puissants hommes se font alors construire des tumulus et les empereurs décident eux de se faire ériger des tombeaux gigantesques pour montrer au monde leur puissance dans le monde vivant et celui d'après.

Ces tombeaux, les Kofuns, mobilisent des artisans pour leur construction. Mais le chantier qui demandera le plus d'ouvriers est le Kofun de l'empereur Nintoku, que l'on appelle également Daisenryo situé justement à Sakai. Pour ce tombeau, des artisans du pays entier se réunissent, des tailleurs de pierres (pour la structure), des potiers (pour les Haniwa*), des ouvriers (pour

construire) et ce qui nous intéresse ici, des forgerons (pour les divers outils utilisés sur le chantier ainsi que des accessoires funéraires en bronze).


Caracteristique du Kofun de l'Empereur Nintoku Inscrit au patrimoine Mondial de l'Humanité

-486m de large

-35,8m de haut

-1,4 million m3 de volume

-15 ans et 8 mois de construction

-6,807,000 ouvriers (rémunérés, aucun esclave ne fut employé), 2000 travailleurs par jour

*-Des milliers de Haniwa, poteries représentant la vie du défunt, disposés le long, sur et à l'interieur de l'édifice et qui l'accompagnent dans l'au-delà.

Ce qui en fait le tombeau le plus large et vaste du monde! En comparaison, la largeur de la pyramide de Khéops est de 230m et celle du premier Empereur Qin est de 350m. Et il fut construit sans esclaves! L'empereur Nintoku était reconnu pour sa grande bonté et fut célèbre pour avoir supprimé les taxes pendant plus de 3 ans en voyant les difficultés de son peuple lors de saisons difficiles.

Une centaine de tumulus furent érigés dans la région à cette pèriode et une dizaine autour de la tombe de l'Empereur Nintoku.


C'est véritablement cela qui a donné naissance à l'artisanat de Sakai ville d'où s'est developpé le Japon que l'on connait aujourd'hui, et depuis lors les forges ne se sont jamais éteintes."







64 vues0 commentaire